Charte pour le développement durable des ports de plaisance de PACA

Un constat

La Certification Européenne « Ports Propres » est un signe d’excellence en matière de gestion environnementale portuaire. Néanmoins, il convenait d’aller plus loin en prenant le parti d’intégrer de manière simple, mais efficace le moyen d’appliquer un processus de développement durable au sein des ports de plaisance. Le socle de cette ambition est que les ports de plaisance et de pêche sont des espaces indissociables de la vie de la cité, des interfaces terre-mer au service du territoire et de l’ensemble des citoyens. Cette position nécessitait donc de trouver une harmonie pour une utilisation durable de notre espace littoral.

Un outil simple, concret et fédérateur

C’est dans ce contexte qu’une démarche partenariale fut engagée entre le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Union des Ports de Plaisance de Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Fédération des Industries Nautiques, le Comité Régional des Pêches et des Élevages Marins, la Fédération du Patrimoine Maritime Méditerranéen, les Comités Régionaux Olympiques et Sportifs et le Réseau mer.

La concrétisation de ce travail est l’émergence de la « Charte pour le développement durable des ports de plaisance et de pêche en Provence-Alpes-Côte d’Azur » qui fut signée en décembre 2014. L’objectif de cette démarche novatrice est de repositionner les ports comme outils stratégiques d’aménagement du territoire. Il apparait ainsi un véritable instrument pionnier et fédérateur autour des thématiques liées au développement durable, et réunissant pour la première fois l’ensemble des acteurs, institutions et fédérations gravitant « sur » et « autour » des ports de plaisance et de pêche.

« Il s’agit réellement d’accompagner les gestionnaires vers les ports de demain dans l’espoir que la philosophie de la Charte devienne un mode de fonctionnement habituel dans tout processus décisionnaire et que les idées de chacun forment un terreau fertile à l’émergence de projets aboutis ».

De multiples actions et de possibles financements

Liens entre le port et l’arrière pays, découverte et dégustation des produits de la mer, maintien des traditions maritimes locales, préservation et valorisation du patrimoine portuaire, émergence de marchés artisanaux dans les ports, travaux de rénovation et de mise en valeur des ports, développement de la vente du poisson des pêcheurs locaux, mise en place de formations pour le personnel des ports de plaisance, restauration écologique, nouveaux modes de consommation de la plaisance, accès à la mer pour tous, cale de mise à l’eau, équipements pour les sportifs et les associations, accueil des croisiéristes….  aujourd’hui la Charte fédère autour de ces thématiques près de 57 ports de plaisance et de pêche pour qu’ils deviennent de véritables pôles d’attraction et d’attractivité.

Dans cette grande diversité de réalisations, il est important de mentionner que cette Charte permet aux ports de plaisance et de pêche signataires d’obtenir différentes subventions. Allant de 20% à 70% , ces aides proviennent notamment de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et de divers fonds Européens.

Sur le plan pratique

L’engagement dans la Charte est une démarche volontaire, la seule obligation est de candidater à l’obtention de la certification européenne « Ports Propres ». En signant cette Charte, les ports de plaisance et de pêche reconnaissent que :

  • les ports de plaisance et de pêche sont des outils essentiels pour l’aménagement et le développement du territoire ;
  • le fonctionnement de ces ports interagit avec la qualité de l’environnement et le développement de l’ensemble des activités économiques et socioculturelles concernées.

Les ports qui souhaitent s’engager dans la Charte signent un formulaire d’engagement transmis par l’UPACA à leur demande. L’UPACA accompagnera chaque signataire pour le guider dans ses projets, pour jouer le rôle de médiateur entre l’ensemble des acteurs portuaires, les institutions et le port lui-même, pour mettre en forme les dossiers de subventions (…), et ce de manière personnalisée.

Les ports engagés …

  • Port Fréjus (le 31 mars 2015) ;
  • Ports gérés par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var (le 31 mars 2015) :
    • le Niel ;
    • Saint Mandrier ;
    • Toulon Vieille Darse ;
    • Toulon Darse Nord ;
    • Saint Louis du Mourillon ;
    • la Seyne-sur-Mer.
  • Port de la Salis à Antibes (le 7 avril 2015) ;
  • Port de Sanary-sur-Mer (le 24 avril 2015) ;
  • Port de Bormes les Mimosas (le 15 mai 2015) ;
  • Port Vauban à Antibes (le 26 mai 2015) ;
  • Port des Fourmis à Beaulieu sur Mer (le 10 juin 2015) ;
  • Ports d’Hyères en régie directe (le 10 juillet 2015) :
    • Port Saint-Pierre ;
    • Port de l’Ayguade ;
    • Port de la Capte ;
    • Port Augier.
  • Vieux Port de Saint Raphael (le 27 octobre 2015) ;
  •  24 ports gérés par la métropole Aix-Marseille Provence (le 12/11/2015) – Sausset les Pins ; Carry le Rouet ; Le Rouet ; La Madrague de Gignac ; Figuière ; Le Grand Méjean ; Le Petit Méjean ; La Vesse ; Vieux-Port de Marseille ; Le Vallon des Auffes ; Malmousque ; Le Frioul ; La Fausse Monnaie ; La Pointe Rouge ; La Madrague de Montredon ; L’Escalette ; Les Croisettes ; Les Goudes ; Callelongue ; Sormiou ; Morgiou ; La Ciotat ; Les Capucins — La Ciotat ; Saint-Jean — La Ciotat.
  • Port de Santa Lucia à Saint Raphaël (le 03/12/2015) ;
  • Port de Saint Jean Cap Ferrat (le 08/03/2016) ;
  • Port de Cap d’Ail (le 13/04/2016) ;
  • Port public de Sainte-Maxime (le 29/06/2016) ;
  • Port de Mandelieu-la-Napoule (le 10/10/2016) ;
  • Port des Heures Claires (le 31/01/17)
  • Port du Cros de Cagnes (le 05/04/17) ;
  • Port de Port-Saint-Louis-du-Rhône/Port abri du Rhône (le 08/06/17) ;
  • Port Gardian (le 01/08/2017) ;
  • Vieux Port de Menton/Port de Menton Garavan (le 03/08/17) ;
  • Port HERACLEA (le 06/11/2017) ;
  • 10 installations portuaires sur lac de Serre Ponçon gérées par le SMADESEP (30/03/2018) ;
  • Port de Port Miou à Cassis (01/08/18) ;
  • Port du Crouton à Juan les Pins (26/09/18).

Pour aller plus loin

> Télécharger la Charte pour le développement durable des ports de plaisance et de pêche

Télécharger le formulaire d’engagement dans la Charte

DCF 1.0